Forum RPG du temps des maraudeurs.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cour de vol avec un brossdur (9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Thornton
Première année
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 26
Localisation : En cours de vol
Emploi/loisirs : se brosser les cheveux... u_u
Humeur : *u* Wahouuuuuuuuu je vooooleeeee

Personnage
Age: 11 ans (3 juillet)
Animagus: Aigle
Matière préférée: Métamorphose

MessageSujet: Cour de vol avec un brossdur (9)   Mar 8 Oct - 22:47

Le cour de Défenses contre les forces de mal s'était passé sans encombres au grand plaisir de Siss. Pas de catastrophe, pas de Bobby, pas d'explosion, pas de décoiffage. Elles s'étaient ainsi dirigée dans la grande salle afin de s'alimenter pour reprendre des forces pour l'après-midi... du moins pour leur cour de l'après-midi, vol. Si elle aimait regarder les matchs de quiddich et qu'elle adorait le vent dans ses cheveux, elle n'était jamais monté sur un balais et elle redoutait de ne pas savoir s'y prendre. Mais ce qu'elle redoutait le plus était que sa coiffure soit ruinée, cause d'un vent trop violent. Elle s'était poutant préparée à ce cour mais l'explosion du matin avait détruit tous ses efforts pour parer ses cheveux à leurs ennemis, les noeuds. Et entre le repas et le cour, elle n'avait pas le temps de s'occuper de sa coiffure. Manger était légèrement plus important. C'était nécéssaire pour rester en forme et en pleine santé. Santé qui donnait une bonne mine dons qui rendait beau, ou belle dans son cas.

C'est donc après le repas que Sissi et ses deux amies Erin et Thémis sortèrent du château pour se rendre dans le pars, la où aller se dérouler leur premier cour de vol. Les autres premières années étaient déjà là et ils avaient manifestement envie d'en découdre avec leurs balais. Sur le sol, justement se trouvait les balais qu'ils allaient utiliser et il ne s'agissait pas de récents modèles. Sissi ne voulait pas utiliser ses antiquités mais elle n'avait pas son mot à dire. Au moins ils n'étaient pas poussièreux, c'était déjà ça.

Le professeur arriva alors. Les cheveux court, les yeux jaunes, Sissi trouvait que sa tête correspondait assez bien à une créature du ciel, un être ailé. Ah qu'elle aimerait avoir des ailes pour flotter dans les airs, entendre le vent chanter dans ses oreilles, voir des paysages plus beaux les uns que les autres. Ah les oiseaux avaient tellement de chance. En plus... mais Sissi fut coupé dans ses pensées. Le professeur se demanda aux élèves de prendre place à côté - le côté gauche- d'un des balais. Les trois jeunes griffondors choisirent des balais côte à côte. Sissi avait bien encire de voir comment se débrouillerait les filles et, espèrait un peu , voir Thémis se planter. Elle lui devait toujours sa revanche. Sissi observa son balais, un des tous premiers modèles de Brossdur.

°Seigneur! Un brossdur!°

Sissi se souvint alors de l'abject remarque de Thèmis à son égard en quoi elle aurait un brossdur coincé dans le... quelque part. Sissi grogna intèrieurement en y repensant et espèra deux fois plus qu'il arrive malheur à Thémis.

"- Elevez vos mains au dessus du balais et dites tout simplement 'debout'!"; fit le professeur en leur montrant.

Effectivement c'était simple. Mais le serais-ce aussi dans les faits? Sissi tendit son bras au dessus du balais, écarta ses doigts et fit:

"- Debout."


Mais rien ne se produisit. Elle comprit qu'il fallait être plus autoritaire mais elle savait qu'elle ne l'était pas. Elle remarqua que parmis la bande d'idiot, les quatres garçons qui avait déclenché l'explosions, celui qui se nommait James avait déjà son balais entre les mains alors ells supplia intèrieurement le balais. Elle fermit les yeux, se concentrant et répéta 'debout'. Et le balais finit par se lever et à prendre place dans sa main.

"- Ah <='D... Génial!... Euh je veux dire... Génialissime... u_u Vous avez vu avec quelle aisance j'ai réussie? "

Elle se mit donc à observer ses deux camarades pour voir si elles avaient réussi.


°Que Thémis n'y soit pas arrivée, oui qu'elle n'y soit pas arrivée... ou alors que j'y sois arrivée avant elle >.<...°

_________________

"Etre en colère... ca rend moche... u_u"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Sanders
Première année
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 25
Localisation : En métamorphose
Emploi/loisirs : Veut tout faire sauter !!!!
Humeur : Espiègle

Personnage
Age: 11 ans, (5 Mars)
Animagus: Renard
Matière préférée: DCFM

MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   Dim 8 Mar - 23:01

Ah ! Le premier cours de DCFM ! Erin en avait rêvé pendant tellement longtemps. Et fort heureusement, il s'était merveilleusement bien passé. Le prof était... particulier, mais la matière se suffisait à elle-même. A la fin du cours, elle rangea tristement ses affaires, pensant déjà au prochain cours et aux devoirs qu'elle s'empresserait de rendre dans les temps. Elle suivit donc la bande de Gryffondors jusqu'à la Grande salle où tous purent se restaurer avant d'attaquer les cours de l’après midi. Tout en mangeant, Erin était obnubilée par la Chasse au Bobby. Elle guettait les alentours, en essayant d'y apercevoir le petit bonhomme monochrome. Peut-être que lui aussi avait faim et qu'il voulait prendre son déjeuner dans la Grande Salle ? Elle se promis de scruter les moindres recoins des murs du château quand elle ira à son prochain cours. Quel était-il déjà ?... Erin pâlit en se remémorant son emploi du temps et son espoir de retrouver la création de Thémis s'évapora aussitôt. Elles avaient cours de Vol.
Aïe ! Si Erin adorait le Quidditch, elle n'avait jamais vu de vrai match ni approché un vrai balais. Forcément, avec une mère moldue et un père absent, qui aurait pu lui apprendre à voler ? Elle redoutait le pire... Se faire ridiculiser... Nan ! Se faire ridiculiser devant Rémus... Elle ne savait même pas les noms des différents balais et encore moins comment les tenir correctement ! Peut-être que Sissi et Thémis le savaient elles ? Leur poser la question allait la mettre dans une position de honte qu'elle voulait à tout prix éviter. Alors elle se tut, jusqu'au début du cours.

A  l'heure du cours, elle suivit la classe dans le parc, où elle retrouva les premières années des autres maisons. Tous alignés en rang d'oignons, sages et attendant le professeur. Des balais étaient posés devant eux. Des petits, des moches, des vieux, des cramoisis... Des cramoisis ?! Surement des marques d'accidents de Quidditch. Alors, c'était vraiment dangereux ! La peur de se ridiculiser se mêla à la peur de se blesser et Erin trembla. Elle regarda autour d'elle, tentant de comprendre pourquoi les autres élèves semblaient détendus. Apparemment beaucoup d'entre eux avaient déjà volé et racontaient leurs exploits.


°Mais n'y a-t-il donc personne pour qui c'est la première fois ? Je suis seule dans mon malheur !°


Elle regarda Thémis et Sissi qui semblaient être à l'aise aussi, même si Sissi grimaça en découvrant son balais. Comme s'il avait quelque chose de bizarre...
Alors les yeux d'Erin se posèrent presque automatiquement sur Rémus. Il était installé aux côté de Sirius et de... Comment déjà... Ah oui, Peter. Et pour le plus grand bonheur d'Erin, Rémus ne semblait pas vraiment à l'aise non, plus. Ou disons qu'il était le plus pâle au milieu des trois autres lurons. Le coeur d'Erin se mit à battre un peu plus fort dans sa poitrine tandis qu'une multitude d'idées lui montaient au cerveau.

°Ce cours est peut-être méga dangereux ! Si Rémus est comme moi, peut-être qu'on va se blesser tous les deux ! Et dans ce cas là... On va se retrouver à l'infirmerie ensemble !! Rien que nous deux !! Héhé, ce cours devient de plus en plus rentable...°

Bercée par ses illusions grotesques, elle n'entendit pas le professeur arriver. Ce dernier donna les premières instructions du cours.


"- Elevez vos mains au dessus du balais et dites tout simplement 'debout'!"; fit le professeur en leur montrant.

Le balais du professeur s'éleva rapidement et vint se loger dans sa main. Erin recula tant la manoeuvre semblait impressionnante. Mais tout le monde autour d'elle semblait habitué à ce genre de choses puisqu'ils s'éxecutèrent sans prendre le temps de s’étonner. Erin regarda le groupe de Rémus. James réussit l'exercice du premier cours, sans effort. Il afficha un sourire radieux tandis que Sirius réussissait à son tour. Le balais de Peter flottait très légèrement dans les airs sans pour autant atteindre sa main. Quant à Rémus... Il avait pas encore essayé. Erin soupira en le voyant se concentrer. Après quelques secondes d'hésitation, Rémus fini enfin par prononcer la formule et son balais s’éleva, très calmement pour finalement terminer sa course en douceur dans sa main. Ce dernier sourit tandis que ses copains le félicitaient.

Si Rémus l'avait fait, Erin pouvait le faire aussi ! Elle jeta un coup d’œil vers Sissi qui elle avait déjà réussit.



"- Ah <='D... Génial!... Euh je veux dire... Génialissime... u_u Vous avez vu avec quelle aisance j'ai réussie? "

-Félicitations Sissi ! Bravo ! T'es trop douée ! Dit comment tu as fait ? J'espère faire aussi bien que toi.

Alors Erin se concentra, comme Rémus. Elle regarda de haut son balais. Tendit la main. Elle souffla pour calmer son rythme cardiaque. "Debout", un simple mot. Facile à prononcer, clair, précis. Prenant son courage à deux mains, elle ouvrit la bouche et prononça :

-Debout !

Elle ferma les yeux, de peur de voir les résultats de son échec. Mais contre toute attente, elle sentit le contact doux et chaud du bois dans sa main. Elle ouvrit des yeux écarquillés tandis qu'elle refermait son emprise sur le balais magique. Elle laissa échapper un soupir amusé. Elle avait réussit !

-En fait c'était pas si dur ! Je me suis fait du souci pour rien !

Et tandis qu'elle se gonflait de fierté, elle jeta un œil à Rémus espérant qu'il ait vu son exploit. Ils s'étaient finalement bien débrouillé tous les deux. Bien qu'elle n'ait pas encore appris à voler, Erin s'imagina alors, chevauchant son balais aux côtés de Rémus dans le soleil couchant... Elle sentit alors un truc bizarre. Le balais forçait dans sa main, tentant de s'élevait encore plus haut. Erin paniqua. Le balais forçait de plus en plus et elle du le refréner à deux mains pour l'empêcher de l'emporter avec lui. Elle rassembla le reste de lucidité qui lui restait pour trouver une solution. C'était vraiment pas le moment de se taper la honte ! En plus, Rémus avait réussit lui ! Et il s'était pas blessé ! Et ils iraient pas à l'infirmerie ensemble !! Erin fusilla alors son balais des yeux, se concentra comme au premier essais et ordonna :

-
Suffit ! Calme toi !!

Ni une ni deux, le balais le stoppa, retombant lourd et inanimé dans la main de sa propriétaire. Erin le secoua doucement, pour vérifier qu'il était bel et bien calmé. Elle se décrispa et repris une attitude normale et détendue.

°
Bon... Apparemment, la concentration est primordiale... Il ne faut pas que je pense à autre chose sinon, le balais s'affole... Ok... On est détendue. Tout va bien. Il ne faut pas que je pense à Rémus. MAIS COMMENT JE PEUX NE PAS PENSER A LUI !? ...Calme-toi... Concentre-toi sur ce balais.°

Elle tourna la tête vers Sissi, cherchant à savoir si elle avait remarqué son petit moment de panique. Malheureusement, elle n'avait pas été aussi discrète qu'elle l'aurait bien voulu. Erin regarda ensuite Thémis pour voir le résultat de son exercice, tout en se promettant de rester bien concentrée pour ne pas qu'un autre incident ne se produise.


_________________

Love Moony forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thémis Prince
Première année
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 26
Localisation : A Poudlard
Emploi/loisirs : Râler, se plaindre, grogner...
Humeur : Probablement mauvaise x)

Personnage
Age: 11 ans (19 Janvier)
Animagus: Panthère Noire
Matière préférée: Métamorphose

MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   Mar 24 Mar - 2:08

Déçue. Déçue, déçue, déçue. Voilà ce qui résumait l'impression de Thémis sur le cours de DCFM.
Il ne s'était absolument rien passé. Même pas un petit coquard administré à un adversaire, aucun duel, même pas de formules de combats. Rien que de la fichue théorie de minables pleutres ! Rien à voir avec l'heure pleine d'actions et de stratégies bourrines qu'elle avait imaginé. A vrai dire, elle aurait même considéré cette première heure d'initiation (donc de blabla) comme perdue, si elle n'en avait pas profité pour imaginer la hiérarchie de sa future armée de Bobby.
Puis son ventre avait gargouillé et elle avait fixé méchamment à peu près tout le monde jusqu'à ce qu'on leur permette de filer à la Grande Salle pour se sustenter. Elle avait engloutit une quantité honorable de protéine et de légumes variés copieusement arrosé de jus de fruit, et s'était octroyée le dernier bout de gâteau au chocolat sans le proposer à qui que ce soit (imaginez si quelqu'un en avait voulu !!).

Trop occupée à remplir son estomac ou à "prendre des forces pour le sport" selon les points de vues, elle n'avait pas eu le temps de partager son système hiérarchique avec Erin et Sissi. Il lui faudrait quelques semaines avant de réaliser qu'elle n'avait pas à se battre ou à ruser pour manger à Poudlard, et se concentrer sur ses relations sociales.
En attendant cette heureux jour où ses voisins de tables ne risqueraient plus son courroux, Thémis pensait beaucoup au cours de vol. Le sport, c'était son truc. Et même si le Quiddich avec son côté "équipe", n'était pas forcément un jeu auquel elle s'imaginait aimer jouer (mais qu'elle aimait en revanche bien regarder), elle comptait se donner à fond. Pour évacuer tout ce surplus d'énergie (si elle ingurgitait moins de vitamines, aussi ! TT), et le simple plaisir de passer du temps dehors.

La bonne nouvelle, c'est qu'elle n'avait pas le vertige. Au contraire, elle aimait assez grimper aux arbres (moins en redescendre). Et un balais, ce n'était rien d'autre qu'un espèce de bout d'arbre volant. Elle ne doutait pas un instant de gérer comme une chef.
Quand elle arriva avec les autres premières années sur le terrain, sa démarche était assurée, son regard aux aguets, comme à la recherche d'une proie. Elle repéra ce qui devait être la prof de vol, et les balais disposés en ligne, un pour chaque élève.
En reconnaissant le modèle - des brossdurs - Thémis se mordit la langue pour ne pas rire et se fit violence pour ne pas jeter un regard lourd de sous-entendus à Sissi. Nul bienveillance dans cette attitude, elle tenait juste à ne pas trop froisser la duchesse après l'affaire Bobby. C'est qu'elle avait besoin de ses petits doigts de fées pour dessiner son armée !  
Son attention fut retenue par l'explosif quatuor qui semblait dans son élément. Apparemment, James faisait l'objet de toutes les attentions en approchant son balais.

La prof aux yeux d'oiseau de proie leur fit un petit spitch très bref et donc très convaincant pour le court niveau de concentration de Thémis, énumérant quelques principes de sécurité (c'était la partie que Thémis avait le moins aimé), et l'importance de l'assurance, la confiance, et l'autorité en soi (ça c'était la partie préféré de la petite brune), et ils avaient enfin pu passer à la pratique.
Postés à gauche de leur balais, tous les élèves tendirent leur main droite et dirent "debout !", avec plus ou moins de conviction, certains s'y reprenant à plusieurs fois.
Thémis avait fixé l'objet avec un air... non juste avec son air habituel et s'était exprimé avec autant de confiance et d'autorité qu'elle pouvait (et en ressentait) :

- Debout !

Le docile balais ne s'était pas contenté de s'élever pour se placer fermement dans le creux de sa main. Non. Il avait été éjecté du sol, comme propulsé par un un formidable coup de pied dans le derrière. L'impact dans la main de Thémis avait été pour le moins... violent. Assez pour bleuir sous peu ses jointures et peut-être même provoquer une petite entorse de l'auriculaire.

Même elle ne put retenir un aouch ! de douleur. De loin, le balais semblait avoir été aimanté à sa main. De près, elle était à peu près certaine de devoir retirer une ou deux échardes - en toute discrétion.
Elle jeta un coup d’œil à ses deux amies et vit que Sissi s'était bien débrouillée, comme elle le leur fit savoir en tout humilité :

- Ah <='D... Génial!... Euh je veux dire... Génialissime... u_u Vous avez vu avec quelle aisance j'ai réussie?

-Félicitations Sissi ! Bravo ! T'es trop douée ! Dit comment tu as fait ? J'espère faire aussi bien que toi.


- Pas mal, concéda Thémis. Excuse si je n'applaudis pas, je crois que le mien m'a pété un doigt ! ajouta-t-elle en riant comme s'il s'agissait d'une amusante broutille.

Puis Erin, à la traîne, s'essaya à l’exercice et Thémis put constater que tous les balais ne se jetaient pas nécessairement dans la main de leur propriétaire. Ce qui, très naïvement, la surpris. Elle daigna alors s'intéresser au reste des premières années, et fut sidérer de trouver encore des balais au sol, certains convulsant mollement.

* Un peu de nerfs les amis, et que ça saute ! *

Comme elle s'y attendait, James n'avait pas chaumé, visiblement ravi de son petit effet : quelques filles lui jetaient des regards obliques, visiblement impressionnées, mais d'autres, plus malignes et au goût plus sûr, s'attardaient davantage sur Sirius.
Dont Thémis.
Quant à ce brave Remus, elle ne lui accorda un regard qu'en hommage à Erin qui ne pouvait s'empêcher de le z'yeuter.
Thémis ne fit pas le lien de cause à effet, mais le balais d'Erin semblait disposer à prendre l'air sans elle dessus, gagnant lentement mais sûrement de l'altitude, au grand dam de la blonde.

* Bah... appuis dessus ! *, pensa Thémis qui n'envisageait que rarement l'option pacifique.
Erin en revanche adoptait plus volontiers l'option papotage :

-Suffit ! Calme toi !!

Le balais retomba mollement, retenu par Erin. Cette dernière, du point de vue de Thémis, le secoua un peu, comme pour s'assurer qu'il "vivait encore", ce qui laissa la petite brune on ne peut plus sceptique sur l'idée que sa récente amie se faisait du monde vivant. Au regard qu'Erin lui lança, à elle et Sissi, elle devait quand même avoir un peu honte.

- Ne crois surtout pas que j'ai raté ça, laissa très sérieusement tomber Thémis.

Un peu plus loin, la prof terminait d'aider les retardataires (en les enjoignant généralement de faire montre d'un peu plus d'autorité, ce que Thémis jugea très imprudent), et revint se placer au milieu d'eux :

- Bien ! Maintenant que tout le monde tient fermement son balais...(Thémis interrogea Erin du coin de l’œil) ... vous pouvez l'enfourcher. Vous attendez mon coup de sifflet PUIS vous donnerez un grand coup de pied sur le sol. Vous vous élevez quelques temps, puis vous redescendez en vous penchant légèrement en avant.

Bon ! Ça n'avait pas l'air d'être trop compliqué. Thémis enfourcha sa monture, prête à en découdre avec l'altitude et attendit, les yeux rivés sur une cible imaginaire.

A mon coup de sifflet... trois, deux, un... FSSSSSSHHHFFSS !

Thémis frappa violemment le sol de son pied droit, tenant fermement le manche, goûtant d'avance l'accélération. Une fois de plus, le résultat dépassa largement ses attentes. aussi brusquement qu'il lui avait sauté dans la main, le balais la propulsa aussitôt à plusieurs mètres de hauteur. D’abord surprise, elle poussa un petit cri inaudible qui ressemblait fort à un miaulement étouffé (heureusement elle était déjà trop haut pour être entendue de qui que ce soit, sauvant ainsi son honneur), et s'agrippa à pleins bras au manche du balais. Juste une seconde, le temps de retrouver son calme et de réaliser qu'elle avait largement surestimé sa résistance à la hauteur.
Autour d'elle, les élèves fusaient, certains habitués planaient gentiment un peu plus bas (elle était montée plus vite et plus haut que tout le monde, et le regrettait amèrement). Quand elle entendit Sirius et James rire de sa posture ridicule, sa fierté la força à se redresser. Très haut mais immobile, Thémis guettait la progression de ses amies, tout en foudroyant les deux garçons du regard.

- Penche en avant !, la conseilla James qui défiait la hauteur raisonnable pour la rejoindre, suivit de loin par un Sirius moins charitable.

- Laisse-là se débrouiller, James, sinon elle n'apprendra jamais la subtilité !

Subtilité ! Elle lui en collerait de la subtilité ! Suivant les conseils du moins mignon mais néanmoins plus doué James, elle parvint à amorcer une descente presque raisonnable, quoi qu'un peu rapide.

- Je crois que je capte le truc !, se réjouit-t-elle, tout sourire, après quelques essais concluants. Je saisis moins le concept du suprême délice dont m'avaient parlé quelques accros, mais c'est plutôt sympa.

James semblait connaître ce concept, lui, car il leva les yeux au ciel et se lança dans quelques acrobaties aériennes qui lui attira bon nombre de gloussements appréciateurs et remarques de Sirius.
Sissi non plus ne semblait pas étrangère à la sensation susnommée et s'il n'y avait pas déjà eu un p'tit préfet sur le coup, Thémis aurait bien tenté de caser les deux pigeons. Euh non ! Tourtereaux, c'était ça l'expression.
Elle chercha Erin, et la trouva plus loin et plus bas, à proximité d'un Remus mal-assuré mais assurément serviable, puisqu'il encourageait de loin Peter à se détendre et "qu'il ne s'en tirait pas trop mal". Complètement faux. Peter semblait conduire un balais alcoolique affublé d'un terrible hoquet alternant poussés et pilages de façon alarmantes. La prof dû intervenir avant qu'il n'emboutissent un arbre où ne creuse deux tranchés parallèles avec ses pieds sur-tendus.

- Pourquoi Remus ne monte pas plus haut ?

- Oh tu sais, ce n'est pas un grand fan du danger, il préfère sans doute acquérir des bases solides avant de se risquer aux hautes et hostiles altitudes.

- Aah...

* Quelle idée ! *

Quand la prof siffla le retour au sol, Thémis s'en trouva soulagée. L'adrénaline retombée, ses doigts et son poignet droit la rappelèrent à son bon souvenir. Il lui fallait de la glace, et vite, deux de ses doigts souffraient d'un début de gonflement. Elle atterrit à sa place de départ et interrogea ses deux amies sur leurs impressions de vol. Malheureusement, elles furent coupées par la prof qui se sentait obligée de relever la surdité ou la stupidité incurable de quelques-uns ayant visiblement oublié de respecter quelques-unes de ses règles de sécurité. Notamment celles concernant hauteur, vitesse, et bousculade (Thémis se sentit légèrement visée pour les deux premières, mais n'en laissa rien paraître).

Une fois les remontrances terminées, ils purent redécoller tranquillement pour profiter de quelques minutes de vols libres (mais rigoureusement prudent). Thémis grimaça à cause de sa main endolorie, et c'est sûrement la douleur qui lui permit de canaliser son coup de pied. Son élévation fut bien moins brutale que la première, et elle s'appliqua à rassurer la prof en respectant ses consignes. Cette-fois, elle bouda les garçons (qui alternaient les phases de pavanages à celles de courses-poursuites) ; et interpella ses amies, avec toute la grâce et la distinction la caractérisant :

- Eh ! C'est sympa ces trucs mais ils pourraient installer des selles ! Hahah haaaa !


Dernière édition par Thémis Prince le Mer 16 Mar - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Thornton
Première année
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 26
Localisation : En cours de vol
Emploi/loisirs : se brosser les cheveux... u_u
Humeur : *u* Wahouuuuuuuuu je vooooleeeee

Personnage
Age: 11 ans (3 juillet)
Animagus: Aigle
Matière préférée: Métamorphose

MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   Ven 1 Mai - 19:38

Sissi n'attendait qu'une chose depuis le moment ou elle avait eu le balais dans sa main, l'enfourcher et voler, du coup elle ne fit presque pas attention à ce que faisait les autres, perdues dans ses rêves de vol. Elle entendait simplement le bruit des balais se cognant aux mains des élèves plus ou moins fortement selon leur autorité sur eux. Bien sure, elle avait entendu Erin la féliciter, lui dire qu'elle était douée et lui demander conseils. Mais elle n'avait rien eut à répondre à ça, après tout pourquoi se vanter, alors que tout le monde avait l'air de réussir? Sissi jeta un rapide coup d'oeil à Thémis qui manifestement avait assez d'autorité pour son balais qui avait était propulsé dans sa main et qui d'après les dires de Thémis lui avait pété un doigt. Mais ca ne génait aucunement Sissi, qui au contraire était contente qu'elles aient toutes les trois aisément réussi ce petit exercice d'autorité. Elle pu se remettre à réver discrètement tout en attendant le feu vert pour y aller. Du moins, jusqu'a entrevoir du coin de l'oeil le balais d'Erin bouger. Celui-ci semblait vouloir ne pas obéir parfaitement. Sissi allait pour aller le lui signaler quand elle remarqua qu'Erin observait quelqu'un, et sans même avoir besoin de regarder elle su tout de suite de qui il pouvait bien s'agir. Heureusement Erin semblait avoir le contrôle de la situation et s'être aperçu du veux d'escapade du balais.

-Suffit ! Calme toi !!

Et le balais se remit normalement. Erin lança alors un petit regard à Thémis et Sissi. Elizabeth allait la réconforter quand Thémis déclara très sèrieusement:

- Ne crois surtout pas que j'ai raté ça.


Alors que Sissi s'apprétait à répliquer quelque chose, le professeur revint se placer aux milieux d'eux.

- Bien ! Maintenant que tout le monde tient fermement son balais...

Sissi vérifia que c'était bien le cas et ça l'était...

-... vous pouvez l'enfourcher. Vous attendez mon coup de sifflet PUIS vous donnerez un grand coup de pied sur le sol. Vous vous élevez quelques temps, puis vous redescendez en vous penchant légèrement en avant.

Enfin! Enfin! Enfin! Sissi regarda le ciel en souriant tout en enfourchant son balais. Elle était exitée, elle attendait le coup de sifflet, elle n'attendait que ça.


A mon coup de sifflet... trois...
Puis elle réalisa quelque chose. Et si tout le monde partait en même temps? Leur propulsion créerait sans doute un violent coup de vent et donc... elle serait décoiffé, non?

- deux, un... FSSSSSSHHHFFSS !

Elle n'entendit pas le sifflet, elle vit juste Thémis s'envoler violemment suivit par d'autres élèves. Elizabeth fermit les yeux, et attendit qu'ils soient presque tous partie en furie pour décoller, par chance sa coiffure était intacte. Elle donna un coup de pied au sol et prit de la hauteur. Sans s'en rendre compte elle se mit à sourire largement et fermit les yeux pour mieux profiter du léger courant d'ar qui lui caressait le visage. Elle soupira. Elle ne s'était probablement jamais sentie aussi bien. Elle réouvrit les yeux et regarda en bas, elle était monté calmement, en douceur avec grace et non pas comme une brute. Elle chercha des yeux Erin et Thémis et ne fut pas étonner de voir cette dernière un peu plus en hauteur qu'elle. Mais le pire n'était pas elle, plutôt les deux garçons que Sissi reconnu comme étant James et Sirius. Ils étaient beaucoup plus haut.

°Pff ils doivent être fiers je suppose...°

Elle vit Thémis amorcer une descente, qui sur le coup était un peu trop rapide au gout de Sissi, mais qui devait être pas mal au niveau sensation, mais Sissi se risquerait-elle à faire la même chose? Et pourquoi pas après tout? Sissi se décida à prendre plus de vitesse, fit deux-trois mouvements pour tester le balais puis commença son ascension lentement puis accéléra et déscéléra plus pas peur de voir sa coiffure se détruire qu'à cause de la merveilleuse sensation que la vitesse lui procurait. Et au final prit la décision de descendre. Ce qu'elle ressentit, elle n'aurait su expliquer. C'était juste un délice. Elle fermit les yeux pour apprécier davantage puis se lança dans quelques essaies d'acrobaties aériennes. Que n'aurait-elle pas donné pour rester ainsi? Elizabeth chercha Erin du regard et la vit un peu plus bas en compagnie de Rémus. Sissi fut contente pour elle et n'osa pas aller la déranger bien qu'ils ne soient pas seul. Peter était la lui aussi et apparement ne savait pas se servir de son balais. Sissi se détourna du carnage qu'elle voyait et se remit à voler tranquillement. Elle en oublia qu'elle était en cours, en oublia les autres élèves, en oublia tout autour d'elle jusqu'au moment fatidique ou le prof siffla le retrour au sol. Quelle déception! Elle fit durer sa descente pour rester en l'air un maximum de temps possible et atteri en douceur à côté d'Erin et Thémis qui les interrogea sur leurs impressions de vol. Mais elles furent coupées par la prof qui releva la stupidité de certains ayant apparement oublié de respecter quelques règles de sécurité, notemment celles concernant la hauteur, la vitesse et les bousculades. Sissi ne se sentit pas concerné à premiers abord puis se rémémora ses accélérations de fins, peut-être avait-elle était trop rapide? Et en plus elle n'avais pas fait attention aux autres, elle avait peut-être failli bousculer certains élèves. Elle se mordit la lèvre. Une fois terminée, le prof les laissa redécoller au grand plaisir de Sissi qui jura de se montrer plus raisonable. Cette fois-ci elle n'attendit pas pour décoller et elle monta à une hauteur raisonnable. Mais comme ils étaient presque tous à la même hauteur qu'elle et qu'elle ne pouvait pas savourer ces instants de vol et elle s'envola un peu plus haut. Elle vit alors les garçons qui faisaient des courses-poursuite et qui manifestement se fichaient de ce que venait de dire le professeur de vol.

°Ils se croivent intelligent? Quels idiots...°

Sissi allait pour leur dire de se calmer, que ça allait apporter des ennuis à leur maisons mais elle entendit Thémis les interpeller:

- Eh ! C'est sympa ces trucs mais ils pourraient installer des selles ! Hahah haaaa !

Sissi imagina instantanément les balais avec des selles, il est vrai que ça serait sans doute plus confortable pour les fesses mais en même temps ca manquerait cruellement d'esthétique.

- Dit-ça aux concepteur de balais, et qui sait, peut-être que la salle pourrait être l'accessoire de balais de demain. u_u

Sissi se rapprocha de Thémis pour parler sans avoir à se casser la voix. Et une fois arrivée vers elle:

- Après si t'as mal...

Sissi se refusa de dire le mot "fesses".

- ... essaye de changer de position...

Sissi enleva ses mains du balais et se tint droite.

- Et c'est plus que "sympa" ces trucs comme tu dit. C'est génialissime!

Elle souria et mis ses bras en l'air, avant de balancer son corps en arrière en tenant fermement le balais avec ses jambes qui eut pour effet de lui mettre la tete en bas.

- Wahou! Extraordinaire! J'ai l'adrénaline qui monte! x)

Elle regarda en bas et vit la prof, heureusement celle-ci ne la regardait pas, et elle resaisit son balais avec les deux mains avant de reprendre une position normal. Elle se mit à rire toute seule sans doute encore sous l'effet de l'adrénaline.

°Vilaine Sissi, tu as pas respecté les consigne de sécurité... C'était dangereux... Mais c'était aussi merveilleux.°

- Ah cette sensation magique de ne plus rien avoir qui te raccroche à la terre, une seule petite erreur de manoeuvre et pouf tu pourrais tomber... C'est affreusement dangereux... mais affreusement exitant aussi... ^^ Hihihi.... je pourrais rester comme ça toute la journée... Alors comment ça se passe pour vous?

_________________

"Etre en colère... ca rend moche... u_u"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Sanders
Première année
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 25
Localisation : En métamorphose
Emploi/loisirs : Veut tout faire sauter !!!!
Humeur : Espiègle

Personnage
Age: 11 ans, (5 Mars)
Animagus: Renard
Matière préférée: DCFM

MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   Mar 9 Fév - 0:43

Quand la prof annonça qu'il était temps d'enfourcher le balais, Erin eut un frisson. Voler ! Brr, déjà qu'elle s'était ridiculisée rien qu'en essayant de le lever, qu'est-ce que ça allait donner si elle ne touchait même plus le sol ? Misère... Et Rémus qui était là ! Erin secoua la tête pour se remettre les idées en place et se concentrer. Elle avait bien compris que la concentration était la clé de la réussite. Le balais ne lui obéissait que si elle ne pensait qu'à lui. Elle cloisonna son mental, aussi difficile fut-il, et elle se mit à cheval sur son balais. Elle fronçait les sourcils et ses oreilles rougissaient tant elle était concentrée. Puis Mme Bibine donna son top départ :

-A mon coup de sifflet... trois...deux, un... FSSSSSSHHHFFSS !

Erin intima à son balais de s'élever doucement et contre toutes attentes, le balais obéit. Elle sentit ses pieds décoller du sol et tout le poids de son corps s'alourdir sur le balais. Ses mains se crispèrent un peu sur le manche tandis qu'elle s'éloignait du plancher des vaches. C'est avec surprise qu'elle découvrit que finalement c'était super agréable. Elle laissait ses jambes balloter et elle se risqua même à aller un peu plus haut. Finalement, peut-être qu'elle serait douée sur un balais... Enivrée par ses nouvelles sensations, elle jeta un coup d’œil à ses amies pour voir comment elles s'en sortaient. Quand elle tourna la tête pour trouver Thémis, elle ne vit personne !

°Mais, elle a disparu ? Comment elle a fait ?°

Puis elle entendit James et Sirius, tous les deux flottant aisément, crier vers une cible en hauteur :

- Penche en avant !

- Laisse-là se débrouiller, James, sinon elle n'apprendra jamais la subtilité !

Et Erin leva les yeux, trouvant une Thémis haut-perchée sur son balais pestant du regard vers les deux garçons.

°Ouah ! Elle est montée vachement haut ! Peut-être que je peux la rejoindre ?°

Mais Thémis redescendait déjà dans un mouvement rapide. Erin grimaça de jalousie. Elle aussi elle aurait voulu aller plus haut... Elle leva les yeux et vit James exécuter quelques pirouettes aériennes, vivement encouragé par Sirius.

°Cool ! James est doué. Mais je me risquerait pas à tenter ça aujourd'hui.°

C'est alors que ses pensées reprirent le droit chemin : celui de Rémus ! A peine l'eut-elle trouvé que son balais partit en chute libre. Elle se cramponna au manche et dans un cri
de panique étouffé, elle stoppa sa chute. Quand elle rouvrit les yeux et elle touchait presque le sol. La sensation de chute dissipée, elle tira sur le balais pour s'élever à nouveau. Elle pria le ciel pour que personne n'ait vu ça. Malheureusement pour la pauvre gryffondor, beaucoup d'élèves présents gloussaient en la regardant. Erin, légèrement vexée agrippa son balais fermement prête à le gronder.

°Alors écoute moi bien balais de fond de placard ! Tu vas arrêter de me ridiculiser ! Ok ? Que tu le veuilles ou non, Rémus fait partie de ma vie et oui, il occupe mes pensées ! Alors tu vas me faire le plaisir de rester maniable et docile même quand je pense à lui c'est compris ?°

Si le balais avait pu acquiescer, il aurait sans doute fait, de peur que le regard de braise d'Erin ne le change en allumette fumante. La jeune fille, satisfaite de ce nouveau revirement de situation, releva la tête. Il fallait qu'elle apprenne à penser à autre chose tout en volant. Elle se risqua alors  à regarder de nouveau Rémus... Le balais vibra dangereusement. Elle sentait ses pensées se déchirer, comme si ses deux yeux voulaient regarder dans deux directions opposées. Elle respira calmement tandis qu'elle essayait de rendre le vol instinctif. Les yeux toujours rivés sur Rémus, elle sentit les vibrations du balais se calmer doucement.
De son côté, Rémus ne volait pas très haut mais il s’attelait à aider Peter qui était en grandes difficultés. Erin sourit en constatant qu'il y avait bien pire qu'elle et se détendit un peu plus. Elle soupira d'admiration en voyant la gentillesse de Rémus. C'est alors qu'elle remarqua qu'elle ne pensait même plus à se stabiliser ou à sa manière de voler. Ses doigts relâchèrent leur emprise et ses jointures reprirent une couleur normale.

-Oui ! J'ai réussi ! Tu vois balais, je peux te maitriser !, dit-elle en refoulant en cri de joie.      


Elle senti alors comme une nouvelle liberté. Délivrée d'une concentration exagérée, le vol devint presque naturel. Et ce, au prix d'un sacré mal de tête... La scission de pensées : c'est mal ! Fière de son nouveau talent, elle voulut frimer auprès de ses amies. La prof siffla alors à nouveau pour ordonner la descente. Déçue, Erin remit pied à terre. Elle regarda ses amies tandis que Thémis commenta :


- Eh ! C'est sympa ces trucs mais ils pourraient installer des selles ! Hahah haaaa !

Et Sissi de répondre :


- Dit-ça aux concepteur de balais, et qui sait, peut-être que la selle pourrait être l'accessoire de balais de demain.

Erin sourit à la blague pendant que tous les autres élèves descendaient de leurs balais. Elle jeta un coup d’œil à James qui atterrit avec maitrise et confiance suivit d'un Sirius visiblement jaloux du talent de son pote. Son regard se posa ensuite naturellement sur Rémus qui tapotait dans le dos de Peter en le rassurant, non en le consolant...
Mme Bibine donna quelques petits conseils, salua la performance des bons élèves et pesta contre les irresponsables. Puis elle leur offrit un petit temps de vol libre. Ni une ni deux, Erin voulut tester sa nouvelle capacité à voler sans se concentrer atrocement. Elle enfourcha son balais et décolla presque aussitôt. Elle monta plus haut que la dernière fois et pencha son balais légèrement pour amorcer un virage. Elle monta en une vrille douce et maitrisée avant de redescendre tranquillement à hauteur correcte.
A nouveau dans la capacité de frimer, elle voulut appeler ses amies.
C'est alors qu'elle vit Sissi, faisant le cochon pendu sur son balais, ses cheveux à la renverse. Erin cligna des yeux comme pour vérifier si elle percevait bien la réalité.

°Eh ! Mais Sissi est complétement folle ! Qu'est-ce qui lui prend ? Et ses cheveux !!°

Sissi reprit une position normale et d'une voix pleine d'excitation elle annonça :

- Ah cette sensation magique de ne plus rien avoir qui te raccroche à la terre, une seule petite erreur de manœuvre et pouf tu pourrais tomber... C'est affreusement dangereux... mais affreusement excitant aussi... ^^ Hihihi.... je pourrais rester comme ça toute la journée... Alors comment ça se passe pour vous?

Erin ne reconnaissait plus son amie. Elle venait de découvrir en elle une part de folie insoupçonnée. Une folie qui lui plaisait...

-Et bah Sissi ! Je vois que ça te plait ! Et moi tu as vu ce que j'ai fait hein ? Ah ben non tu avais la tête en bas... C'est pas grave. Je m'amuse bien aussi. En fait c'est pas si compliqué. Suffit d'un peu d'entrainement. Et bientôt on intègre une équipe de Quidditch ! XD


Les élèves purent profiter de leur temps libre. James frima de plus belle, Sirius essaya d'en faire autant. Rémus tenta à nouveau de s'élever sous l’œil inquiet et admiratif d'Erin. Peter n’essaya même pas de revoler, visiblement traumatisé à vie de ce premier cours. Après un moment, la prof siffla la fin du cours. Tous les élèves redescendirent et, dans une euphorie générale, rapportèrent leur balais aux pieds de la prof. Puis tous ses dispersèrent, se réjouissant de la fin des cours pour la journée. Erin jeta une regard vers la bande de Rémus avant de retrouver ses amies.

-Ça y est, fin des cours ! Quelle journée ! On a fait sauté une classe, on a un projet top secret pour retrouver un fuyard de gribouillis, on a eu notre premier cours de DCFM ! Ouais ! Et enfin on a volé les amies ! Génial non ? Bon alors, on fait quoi maintenant ?


Erin tentait de calmer son rythme cardiaque. C'est vrai ! Quoi rêver de mieux pour une première journée de cours à Poudlard ? C'est alors que son regard se posa sur Thémis. Enfin plus exactement sur son auriculaire de la main droite.

-Thémis ! Ton doigt ! Qu'est-ce que tu t'es fait ? Il a doublé de volume et il est bleu ! Tu dois avoir super mal !

Visiblement beaucoup plus paniquée que son amie, elle prit les devants :

-Il faut t'emmener à l'infirmerie ! Tu peux pas rester comme ça. Viens, on t'accompagne !

_________________

Love Moony forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thémis Prince
Première année
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 26
Localisation : A Poudlard
Emploi/loisirs : Râler, se plaindre, grogner...
Humeur : Probablement mauvaise x)

Personnage
Age: 11 ans (19 Janvier)
Animagus: Panthère Noire
Matière préférée: Métamorphose

MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   Sam 13 Fév - 1:52

Si Sissi frôlait une forme d'extase un tantinet malsaine (même pour Thémis, l'idée de chuter de si haut à cause d'une regrettable erreur n'avait rien de "génialissime"), Thémis de son côté, goûtait les joies de trap-trap papillon. Ce n'était pas facile d'essayer d'attraper le bestio en tenant son balais d'une main handicapée, mais elle fini par réussir à loucher dessus un moment avant de lui souffler dans les ailes.
C'est ainsi qu'elle manqua elle aussi la petite prouesse d'une Erin toujours exaltée...

Le cours s'acheva sur un sifflet autoritaire de Bibine, et Thémis s'appliqua à redescendre aussi sagement que possible pour montrer à la prof à quel point elle méritait son chaton de récompense pour bonne conduite. Elle déposa son balais avec une déférence théâtrale et un sourire espiègle qui se voulait angélique, avant de retrouver la bonne humeur d'Erin. Et de capter son regard transis d'émoi vers Rémus.

-Ça y est, fin des cours ! Quelle journée ! On a fait sauté une classe, on a un projet top secret pour retrouver un fuyard de gribouillis, on a eu notre premier cours de DCFM ! Ouais ! Et enfin on a volé les amies ! Génial non ? Bon alors, on fait quoi maintenant ?

Si quelqu'un avait une idée à exposer, tan pis pour lui ! Car l'attention d'Erin venait de se fixer sur une nouvelle cible :

-Thémis ! Ton doigt ! Qu'est-ce que tu t'es fait ? Il a doublé de volume et il est bleu ! Tu dois avoir super mal !

Visiblement beaucoup plus paniquée que son amie, elle prit les devants :

-Il faut t'emmener à l'infirmerie ! Tu peux pas rester comme ça. Viens, on t'accompagne !


L'infirmerie ?! Pour une entorse ?! Ah non non non ! Pas de piqûre ! Pas de vilaines potions dégoûtantes ! Pas d'angoissant plâtre ou bandage anihilateur de liberté !
Thémis pressa son précieux, amoché, mais néanmoins très indépendant doigt contre sa poitrine, avec la très sérieuse intention de fuir aussi loin que possible de l'infirmerie. D'un autre côté... elle craignait de paraître chochotte si elle refusait de se faire soigner.
C'est donc pour sauver une part d'honneur que Thémis accepta dans un borborygme contrit de suivre Erin.

[Suite à l'infirmerie : >>ICI<<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cour de vol avec un brossdur (9)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cour de vol avec un brossdur (9)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glirion capitaine des gardes de la cour de la fontaine
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Extèrieur :: Le parc-
Sauter vers: